Assurance vie : Mode d’emploi

Placement préféré des Français, l’assurance-vie permet de valoriser son épargne, de s’assurer de la bonne organisation de la transmission de son patrimoine, mais Comment marche une assurance vie ? Mais encore faut -il savoir comment s’y prendre pour contracter ce type d’assurance qui présente des conditions fiscales avantageuses. 

Comment marche une assurance vie ?

Assurance vie : Pourquoi faire ?

Vous voulez financer un bien immobilier ou avez un tout autre projet ? C’est l’occasion de contracter une assurance-vie !

 

Permettant de se créer un capital sur le long terme – qu’on peut ensuite faire fructifier, celle-ci est aussi un bon moyen pour préparer sa retraite dans la mesure où elle permet d’avoir accès à des revenus complémentaires.

 

On peut par exemple régulièrement prélever de l’argent sur son capital constitué ou se faire verser à vie une partie de ce capital. Enfin, rien de tel qu’une assurance-vie pour transmettre son patrimoine à ses bénéficiaires en toute tranquillité !

 

L’assurance vie : Quels modes de gestion choisir ?

Vous voulez placer votre argent ? Et si vous contractiez une assurance-vie ? Ce type de contrat vous permet d’investir de l’argent soit dans un « fonds en euros » garanti, soit dans des « unités de compte », dont la valeur évolue à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution des marchés financiers.

 

On peut aussi opter pour un panachage de ces deux modes de gestion (contrats de vie multisupports).

Il existe également le contrat Eurocroissance (fonctionnant par fonds en euros et  par fonds en unités de compte), dont l’avantage est que le capital investi est garanti à 100 % au terme d’une durée de huit ans au moins.

 

Quant aux contrats Vie Générations, ils sont investis dans des supports en unités de compte et 33 % minimum doivent être investis dans le financement des PME-ETI, le logement social ou l’économie sociale.

Comment alimenter son épargne ?

Pour alimenter son assurance-vie, l’assuré peut opter pour :

 

– un versement unique lors de la souscription du contrat

– des versements libres ( un montant minimum est généralement prévu dans le contrat)

– des versements périodiques

Comment récupérer son épargne ?

L’assurance-vie permet de récupérer son capital dés qu’on le souhaite, en effectuant notamment un rachat partiel ou total, ou en faisant appel à une transformation en rentre viagère, qui consiste à échanger son épargne ou une partie de celle-ci contre une pension régulière versée par l’assureur jusqu’au décès de l’assuré.

 

On peut aussi demander une avance. En revanche, il ne faut pas oublier que les contrats d’assurance-vie induisent des frais (frais sur versement, frais de gestion, etc.), à ne pas négliger.

Quels contrats d’assurance vie contracter ?

L’assurance-vie se décline en plusieurs contrats :

 

– les contrats vie et décès : il permet à l’assuré de recevoir les fonds à une date prévue dans le contrat s’il est toujours vivant. S’il est décédé, les fonds vont à son bénéficiaire.

– les contrats en cas de décès : le capital ou la rente est versé à un bénéficiaire désigné lorsque l’assuré meurt.

– les contrats en cas de vie : l’assuré épargne en se créant un capital qui lui est reversé sous forme de capital ou de rente (si l’assuré meurt avant la date convenue, l’assureur ne lui devra rien).

Assurance vie : Une fiscalité avantageuse !

Les revenus tirés d’une assurance vie ne sont pas imposables après huit de détention d’une assurance-vie.

 

De plus, les capitaux transmis en cas de décès de l’assuré peuvent aussi profiter d’une exonération de droit de succession jusqu’à 152 500€ par bénéficiaire. Profitez-en et faites donc appel à Aura Finance pour vous aider à trouver un contrat d’assurance vie !

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.

« * » indique les champs nécessaires

Taille max. des fichiers : 100 MB.
Politique de Confidentialité*