Crédit immobilier : faire appel à un courtier, comment ça marche ?

Acquérir un bien immobilier implique des étapes cruciales pour obtenir les meilleures conditions. Dans de nombreux cas, la meilleure solution pour gérer cette négociation est de faire appel à un courtier. On vous explique comment…

 

Courtier immobilier, une profession en plein développement

De plus en plus de personnes font appel à un courtier pour leur prêt immobilier. En 10 ans, le nombre de dossiers traités par les courtiers a doublé pour atteindre 30 % des parts du marché. Le marché du courtage en immobilier est donc en plein développement.

 

Les avantages de faire appel à un courtier en immobilier

Un courtier est un intermédiaire en opérations de banques et en services de paiement (IOBSP). Il permet de gagner du temps et d’obtenir le prêt aux conditions. De fait, il vous aide à mettre en place un plan de financement dans le délai le plus court possible et vous permet d’obtenir les meilleures conditions en fonction de votre situation.

 

On peut résumer les avantages de faire appel à un courtier en immobilier en quatre points :

. Vous bénéficiez d’une expertise et d’une force d’adaptation.

. Vous disposez de réactivité et d’un avis objectif.

. Vous économisez de l’argent (en passant par un courtier et non son conseiller, on peut obtenir un écart de 0,1 à 0,5 point de baisse ; par exemple, pour un achat de 150 000 €, l’économie réalisée est de 6 000 €).

. Vous économisez du temps.

 

Retrouvez le top 10 des raisons de passer par un courtier pour son prêt immobilier.

 

Faire appel à un courtier, comment ça marche ?

Grâce aux relations qu’il a développé avec les banques, le courtier propose des conditions avantageuses à ses clients. Son existence est acceptée par les banques car celui-ci apporte des clients qui ne seraient pas venu sans son intervention.

 

Quelle est la rémunération d’un courtier en prêt immobilier ?

La commission que touche le courtier en immobilier est versée par l’organisme financier à la fin de l’opération. Cette commission s’élève généralement à 1 % du montant total de l’emprunt immobilier avec d’éventuels planchers et plafonds. Ce qui reste à votre charge, ce sont les honoraires de courtage. Ces derniers sont aussi calculés en fonction du montant total du crédit ; ils s’élèvent souvent à 1 % également.

 

Une profession réglementée

Depuis 2010 et la loi de régulation bancaire et financière, l’immatriculation des IOBSP est obligatoire. L’objectif de cette immatriculation est de protéger l’emprunteur en obligeant les professionnels à passer un diplôme, souscrire à une responsabilité civile….

Comment faire appel à un courtier en immobilier ?

Il vous suffit simplement d’entrer en contact avec les cabinets de courtage présents dans votre zone géographique. N’hésitez pas à prendre des renseignements auprès de chacun d’entre eux, notamment sur le montant de leurs honoraires. De cette façon, vous pourrez choisir celui qui vous correspond le mieux.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.

« * » indique les champs nécessaires

Taille max. des fichiers : 100 MB.
Politique de Confidentialité*