L’immobilier à Bordeaux : Un marché qui tend à la stabilisation

Ville prisée aussi bien des étudiants que des primo-accédants, L’immobilier à Bordeaux se stabilise après des années de hausse. Zoom sur les prix pratiqués à l’achat dans l’ancien et le neuf et les tendances par quartier.

 

Immobilier : Un marché qui se stabilise dans la métropole Bordelaise

 

À l’achat, à l’heure où les prix pratiqués tendent plutôt à baisser à l’échelle nationale (avec -2% en 2015), la Gironde s’éloigne de la moyenne en affichant des prix quasiment stables (+0,4%) selon les dernières statistiques publiées par les notaires.

 

Les prix de l’immobilier à Bordeaux ont grimpé de 57% en dix ans (entre 2005 et 2015). Aujourd’hui, dans la métropole bordelaise, le marché est plutôt stable sur les appartements anciens (-0,1%).

 

Sur le marché des maisons anciennes, l’évolution est légèrement à la hausse (+0,9 %), tout comme sur pour les appartements neufs (+1,3%). Du côté des terrains à bâtir, une légère baisse s’est fait ressentir (–1,6%).

 

Immobilier : Le prix au m² dans l’ancien et le nouveau

 

Sur la métropole bordelaise, le prix moyen du m² s’élevait en 2015 à 2260€ (-0,1%) sur un an) pour les appartements anciens et à 3630€ pour un appartement neuf (+1,3%). Pour les terrains à bâtir, il fallait compter sur un prix moyen s’élevant à 130 000€, contre un montant moyen de 252 500€ pour les maisons anciennes (233 500€ en moyenne à Lormont, 332 300€ à Bordeaux, 282 900€ à Mérignac, 227 000€ à Bègles).

 

Selon les dernières données dévoilées par les notaires, à Bordeaux le prix médian du m² des appartements anciens (évolution sur un an) n’a pas bougé par rapport à l’année précédente, se plaçant à 3070€ (+0,2%).

 

Immobilier  : Le marché des studios, T2, T3

 

Du côté des appartements de type T2 ou studios, la courbe s’abaisse : le prix moyen des deux-pièces est en effet en recul de plus de 2%.Selon une étude réalisée en novembre 2015 par le site www.trouver-un-logement-neuf.com/, le prix moyen d’un trois-pièces dans la capitale girondine est plus ou moins fluctuant :

 

Si à Paris un T3 coûtait en moyenne 645 000€ en novembre 2015  – avec une fluctuation de -1,23% sur un mois et sur six mois -, à Bordeaux il fallait compter 252 500€, avec une fluctuation de -3,8% sur un mois et de  +0,80 % sur six mois.

[separator type=’transparent’ color=’ ‘ thickness=’10’ up=’10’ down=’10’]

 

Immobilier : Le prix des appartements anciens à Bordeaux

 

Sur un an (2014-2015), le prix moyen au m2 pour les appartements anciens à Bordeaux varie selon les quartiers. Si dans la zone Hôtel de Ville/Quinconces, il fallait débourser 3860€ du m2 (soit une hausse de 4,4%), à La Bastide, il fallait dépenser 3030€ (+8,1%), contre 2800€ dans le quartier Gare Saint Jean (+10,9%) ou 3360€ aux Capucins/Victoire (+2,2%).

 

Aux Chartrons/Grand Parc, le prix à payer au m2 s’élevait à 3100€ (+1,9%), contre 3000€ à St-Bruno, St-Victor (-2,4%), 3370€ à St Seurin-Fondaudège, 2980€ à Nansouty, 2650€ à Caudéran-Primerose ou 2600€ à St Augustin.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’immobilier à Bordeaux? N’hésitez pas à faire appel à un courtier indépendant, il étudiera votre projet gratuitement. Vous gagnerez du temps et bénéficierez des meilleures conditions adaptées à votre profil.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.

« * » indique les champs nécessaires

Taille max. des fichiers : 100 MB.
Politique de Confidentialité*