Quand les taux d’usure augmentent, les taux d’intérêt augmentent fortement

Les taux des crédits immobiliers ont été fortement relevés par les institutions partenaires d’Aura Finance début octobre.

Croissance de 20 à 50 points de base sur les taux en octobre

Après un mois de septembre marqué par un certain attentisme, les banques ont profité de la récente hausse du taux usuraire par la Banque de France pour ajuster leur grille de taux. Les hausses de taux vont de 20 à 50 points de base.

Avec la flambée des prix des matières premières – les taux de l’OAT 10 ans sont passés de 1,21% début août à 2,83% fin septembre – les banques cherchent à retrouver une partie de leurs marges grâce à cette forte augmentation de leur pondération.

Il est à noter que la hausse des taux d’intérêt hypothécaires est un peu moins marquée compte tenu de l’excellente performance. Cependant, cette augmentation faisant suite à une augmentation nette des taux d’usure de plus de 50 points de base, les institutions financières courent le risque que le phénomène de non-responsabilisation des cas impliqués par le dépassement de cette norme réglementaire résulte de cette augmentation rapidement récurrente.

Le gel des prêts devrait rester de mise, sauf dans les meilleurs profils

Les banques étaient dans une position attentiste avant que le taux de dépréciation ne reprenne. Cette hausse laisse très peu de marge de manœuvre aux institutions financières en matière de taux hypothécaires, mais cela ne devrait profiter qu’à un nombre limité de profils. Si la production peut reprendre pour les meilleurs dossiers, le verrouillage devrait rester en place pour la plupart des crédits du marché.

Cependant, les limitations d’usure ne sont pas les seules variables affectant la demande. Un certain nombre de banques ont été plus prudentes à l’égard des prêts pour l’achat d’un logement ces dernières semaines dans un contexte de détérioration globale imminente des revenus des ménages. Cela devrait sans doute se refléter dans la contraction globale des crédits immobiliers au cours des prochains mois, selon le rapport mensuel de crédit de la Banque de France.

Les acteurs de l’industrie s’attendaient à ce que la hausse des taux au début d’octobre ouvre une fenêtre pour les ventes de prêts hypothécaires. La flambée signalée plus tôt dans le mois assombrit sérieusement ces espoirs.

 

N’hésitez à contacter votre courtier Aura Finance afin de faire un bilan de votre situation est des solutions possibles.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.

« * » indique les champs nécessaires

Taille max. des fichiers : 100 MB.
Politique de Confidentialité*